L’upcycling ou Upcyclage (voir surcyclage) en français s’affirme comme l’une des tendances majeures de 2020. Avec la crise sanitaire, les Français ont pris conscience que nous devions opérer un changement dans nos modes de consommation. En quarante ans le poids de nos déchets a plus que doublé pour atteindre 568 kg par habitant aujourd’hui. Afin de réduire ce volume de déchet, une alternative s’affirme jour après jour: l’Upcycling! L’upcycling qu’est ce que c’est? C’est le fait de transformer un déchet ou un objet devenu inutile et ainsi prolonger son existence et le revalorisant! 

L’Upcycling (ou upcyclage en français) une prise de conscience du 21ème siècle? 

La notion d’upcycling est apparu au début des années 90. Reiner PILZ, un ancien ingénieur mécanique allemand reconverti dans l’aménagement d’intérieur, fut le premier à utiliser le terme d’upcycling lors d’une interview en 1994. Depuis le phénomène ne cesse de monter en puissance. L’une des premières industries à se lancer fut l’industrie textile. Connue pour être l’une des industries les plus polluantes, une jeune génération de designers s’est lancée dans la revalorisation et la réutilisation d’anciens vêtements. Le surcyclage est né!  Face à une montée des enjeux climatiques, la question du traitement des déchets commence à interpeller. Habituellement quand nous n’avons plus besoin de palettes, nous les mettons au rebut. Aujourd’hui il suffit d’aller faire un tour sur Pinterest pour trouver tout un tas d’idée et ainsi réutiliser d’anciennes palettes. Sans le vouloir, ce phénomène du meuble en palettes a été le lancement d’une nouvelle démarche! Et même la télévision si met. Il suffit de regarder l’émission “maison à vendre”. Le concept utilise le home-staging pour permettre la vente d’une maison. On découvre de nombreuses astuces pour redonner vie à un ancien meuble. On peut également apprendre à réaliser soi-même son propre meuble! 

L’upcycling ou upcyclage comme réponse à la crise sanitaire?

Il y a aussi un objet qui a fait son grand retour dans les ménages et qui participe grandement à la démarche d’upcyclage. Il s’agit de la machine à coudre. Avec la crise du COVID-19, nous avons d’ailleurs vu l’une des dernières tendances en terme d’upcycling (upcyclage): La création de ses propres masques de protection ! Les machines à coudre sont sorties des placards et tout une partie de la société s’est prise d’amour pour l’art de la couture! Là aussi il suffit de faire un tour sur les réseaux sociaux pour découvrir tout un tas de tutoriels afin de réaliser soi-même ses propres masques.  Enfin, comment ne pas aborder l’arrivée de nombreuses marques qui s’engagent dans la notion d’upcyclage! Une nouvelle génération d’entrepreneurs engagés arrive avec de nombreuses solutions. Certains réalisent des cups à partir de déchets d’agrumes. D’autres fabriquent des vêtements ou encore des chaussures à partir de plastiques récoltés dans les océans etc… Pour retrouver de l’espoir en un nouveau mode de consommation, vous pouvez d’ailleurs faire un tour sur la plateforme de crowdfundingkisskissbankbank”. Vous trouverez de nombreux projets notamment autour de la valorisation du zéro déchet ainsi que du “made in France”! 

Pourtant nos grands-parents étaient déjà adeptes de l’Upcycling!

Mais au final, si on souhaite réellement analyser la démarche du surcyclage, est-ce si nouveau ? Oui, une chose est sûre, on n’a jamais autant entendu parler de ce terme qu’en 2020. Cependant, quand on échange avec nos grands-parents, on découvre qu’ils étaient déjà coutumiers du fait!  Je vais vous raconter une anecdote. Mon grand-père prenait après chaque repas une tasse de café. C’était son petit moment de détente quotidien. Un jour, pour lui faire plaisir, je lui dis qu’aujourd’hui c’est moi qui lui prépare le café ! Je m’approche de la machine à café et découvre le filtre du matin toujours présent avec le marc de café. Je récupère le filtre, m’approche de la poubelle et, au moment où j’allais le jeter, mon grand-père intervient: “Que fais-tu?” me demande t-il. “Ne jette surtout pas le marc de café!”. Etonné, je lui demande alors pourquoi? Et là, il me répond qu’il s’en sert pour nettoyer les canalisations mais également pour son jardin. J’apprend alors que le marc de café est un super engrais mais également un activateur de compost. Quelle erreur j’aurais fait en jetant ce marc…  On peut en sourire, mais nos grands-parents avaient plein d’astuces afin de réduire inconsciemment le volume de leurs déchets. Pour eux, le fait de jeter était insupportable. Si cela ne fonctionnait plus, on le réparait ou on le réutilisait pour autre chose. Ainsi, les épluchures étaient jetées aux poules, le vin qui n’était pas bu devenait du vinaigre, etc…  Déjà à leur époque, ils étaient précurseurs en terme d’upcycling (ou upcyclage). 

L’upcycling (upcyclage) une tendance cyclique?

Nous parlons beaucoup de cycles dans les modes ainsi que les tendances. Au début du 20ème siècle, la consommation était à la réutilisation. A partir des années 1950, nous sommes partis sur une économie de consommation avec l’éloge de l’utilisation unique. Aujourd’hui, contraints et forcés par les enjeux climatiques, nous revenons vers une consommation plus raisonnée, et chez Septembres, nous l’espérons, plus proche de celle de nos grands-parents… 

Pin It on Pinterest

Share This