L’upcycling, ainsi que la valorisation des déchets, s’affirme  comme l’une des grandes tendances de fond de l’année 2020. Avec la crise sanitaire que nous traversons actuellement, la nécessité de réfléchir différemment nos modes de consommation va prendre de l’ampleur dans les prochains mois. En effet, face au défi écologique dont serait issu en partie le virus et la nécessité de sortir d’un système tout “Chine”, nous allons devoir apprendre à réutiliser, plutôt que surconsommer. Mais au fait, c’est quoi l’upcycling ou surcyclage en français? Si nous devions en donner une définition simple et efficace nous dirions ceci : upcycler c’est transformer un objet devenu inutile en le valorisant pour ainsi prolonger son existence. 

La différence entre l’upcycling et le recyclage 

A première vue, l’upcycling et le recyclage c’est la même chose. A vrai dire, même si ces deux termes sont issus de la même famille, nous aurions tendance à dire qu’ils sont cousins plutôt que frères. En effet, le recyclage consiste à récupérer des matières pour les réutiliser en tant que matières. Pour simplifier et donner un exemple, c’est collecter du verre pour en refaire du verre. Ainsi la durée de vie de la matière est prolongée mais elle nécessite différentes étapes de recyclage.

Dans le cas du verre, pour le recycler, il faut tout d’abord trier le verre en fonction de sa teinte. Il existe trois types de verre, le verre transparent, le verre vert et le verre marron jaune et chaque teinte de verre doit être recyclée séparément. Une fois les verres séparés, il faut ensuite les faire fondre à une température de 1000° pour enfin redevenir du verre recyclé.

L’upcycling, c’est différent et surtout plus écologique (en ce qui concerne le verre)! Le principe ici, c’est la valorisation par le haut. La matière est   ré-utilisée pour devenir autre chose que ce à quoi elle était destinée au départ. Cela peut prendre différentes formes: transformer des pneus de vélos en ceinture, réutiliser les capsules de café pour en faire un stylo etc… Avec l’upcycling, la seule limite reste l’imagination et l’inventivité.

De nombreuses entreprises comme Septembres se sont lancées dans cette nouvelle démarche écologique. Pour en revenir au verre, afin d’être recyclé, il doit être porté à une température de plus de 1000°. Ce procédé très énergivore génère de nombreuses émissions de CO². Pour 1kg de verre recyclé, ce sont entre 300 et 500 grs de CO² rejetés dans l’atmosphère. 

L’upcycling et la valorisation des déchets au centre de notre projet d’entreprise  

Chez Septembres nous avons fait de l’upcycling, au même titre que le “made in France” et l’écologie sociale, l’un des trois piliers de notre entreprise. Nous avons décidé de créer des objets de décoration autour d’un produit fort que nous connaissons tous: la bouteille de vin. Bouteille de vin que nous récupérons, lavons, découpons et ponçons pour les transformer en lampe décorative, en verre à tapas ou bien en bougie.

Nous aurions pu en rester là. Mais nous avons voulu pousser la démarche de l’upcycling aussi loin que possible et ainsi aller au bout de la démarche ! Tout d’abord, lorsque nous récupérons une bouteille de vin, nous la ré-utilisons dans son ensemble. 100% de la bouteille est ré-utilisée pour devenir autre chose. Ainsi quand le haut d’une bouteille devient une lampe à poser, le bas de la bouteille devient un verre à tapas! C’est cela notre vision de l’upcycling chez Septembres. 

Nous poussons la démarche de l’upcycling jusqu’au bout 

Nous aurions pu nous limiter à l’upcycling à travers nos objets de décoration mais nous avons voulu aller plus loin. Tout chez Septembres doit être pensé pour avoir une seconde vie. Ainsi quand vous recevez votre lampe et que vous la sortez de son packaging, ne le jetez surtout pas ! En effet, celui-ci a été pensé pour devenir une super mangeoire pour oiseaux.

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de le suspendre à une branche. Ouvrir le packaging sur le côté. Nous vous avons pré-découpé un cercle. Et d’insérer un sarment de vigne à l’emplacement indiqué. Pour finir, on n’oublie pas de mettre quelques graines et le tour est joué.

Mais nous en n’avons pas encore fini avec l’upcycling!  Quand vous ouvrez votre colis de livraison, nous avons remplacé le plastique par une fibre très spéciale. En effet cette fibre est réalisée à partir d’anciennes fibres textiles que vous pouvez recycler.

Pour cela, il suffit de la déposer dans une des bornes de collecte de vêtement à proximité de chez vous. Vous prolongez ainsi son existence ! Enfin nous avons aussi pensé à donner une nouvelle vie à nos bougies. Nous vous suggérons de ré-utiliser le pot en verre une fois votre bougie finie. Un peu de terre, du thym ou du romarin et ça y est, vous avez un nouveau pot à aromates design! C’est tout cela notre vision de l’upcycling ! 

Ca y est, maintenant vous êtes un expert de l’upcycling et de la valorisation des déchets

Nous avons tenté de vous présenter notre vision et notre définition de l’upcycling chez Septembres. Plus qu’un effet de mode, c’est une véritable philosophie. Philosophie que nous souhaitons développer au sein de notre entreprise, au même titre que le “made in France”.

Parce que nous sommes convaincus que nous devons apprendre à prendre soin de notre planète. Cela  passera par une réduction de nos déchets et des circuits de consommation plus courts! En attendant de vous lancer vous aussi dans cette démarche, quand vous entendrez parler d’upcycling lors d’un dîner entre amis, maintenant vous aurez vous aussi votre mot à dire!

Pin It on Pinterest

Share This