L’upcycling ou l’art du recyclage par le haut. Lorsque l’on évoque le terme d’upcycling, voici ce que vous entendrez le plus souvent comme définition. 

Le principe est simple : Nous prenons un produit ou un matériau dont nous n’avons plus usage et nous lui donnons une nouvelle vie en le valorisant. 

Un peu d’histoire sur l’Upcycling 

Historiquement, ce mouvement est né au milieu des années 1990. Avec Reiner Pilz qui évoquait la notion de valorisation des déchets. Par la suite, William McDonough, architecte et designer américain ainsi que Michael Braungart, chimiste allemand (ancien membre de Greenpeace), vont définir l’upcycling comme un procédé permettant de réutiliser divers matériaux afin de les rendre à nouveau utiles, tout en leur offrant une nouvelle identité et une nouvelle valeur… 

La montée en puissance d’une conscience écologique liée à des enjeux environnementaux, comme le réchauffement climatique ainsi que notre impact carbone, va favoriser l’émergence d’un nouveau pan de l’activité économique autour de la valorisation des déchets. 

L’une des premières industrie à s’emparer de l’upcycling est l’industrie de la mode. Réputée pour être l’une des plus polluante. Il faut par exemple entre 7000 et 10000 litres d’eau pour fabriquer un jean. Ainsi de nouveaux acteurs ont voulu rendre plus écologique les vêtements que nous portons. 

Dès lors, nous avons vu apparaître des collections réalisées par des créateurs à partir de vêtements récupérés. Ou encore des collections confectionnées à partir de plastiques issus des océans. 

Notre vision de l’upcycling chez Septembres

Chez Septembres, si nous devions donner notre définition de l’upcycling ce serait celle ci : “Upcycler, c’est transformer un objet devenu inutile et ainsi prolonger son existence”.

L’objectif est ici d’établir un mode de consommation plus intelligent ! En allanr à l’encontre de ces 30 dernières années qui ont vu notre consommation de plastique multipliée par 10. Ainsi que les ventes de produits à usage unique exploser. Dès lors, pourquoi sommes nous allé vers l’upcyclage du verre plutôt que celui du plastique 

De nombreux acteurs, notamment dans l’industrie textile, se sont orientés vers la ré-utilisation intelligente du plastique.

Nous nous sommes orienté vers le verre, car même si aujourd’hui dans un pays comme la France nous pouvons recycler 100% du verre, le recyclage du verre en lui même est très polluant.

L’upcycling du verre, un procédé moins polluant que le recyclage !

Pour recycler du verre, il y a d’abord un première étape importante : le tri. 

Il existe 3 types de verre en fonction de leurs couleurs. 

  • Les verres transparents
  • les verres ayant une couleur verte
  • les verres avec des reflets jaune et marron. 

Ces 3 teintes de verres doivent être recyclées séparément. 

Chez Septembres nous ré-utilisons l’ensemble des teintes de verres pour nos objets de décoration. Que ce soit pour nos lampes design, nos verres à tapas ou bien nos bougies décoratives. 

Une fois les verres triés, pour les recycler, il faut les faire fondre à une température de 1000 degrés.

Cette opération très énergivore est surtout très polluante. Pour 1 kilogramme de verre recyclé c’est entre 300 et 500 grammes de CO2 qui sont rejetés dans l’atmosphère.

Le verre est bien plus écologique que le plastique si il est-réutilisé.

L’upcycling des bouteilles de vin chez Septembres

Face aux 3 milliards de bouteilles de vin consommées chaque année en France, l’upcycling nous est donc apparu nécessaire !

Chez Septembres, nous récupérons les bouteilles de vin chez des cavistes, restaurateurs et bars de l’agglomération Bordelaise. 

Une fois récupérée ,nous les lavons, les désinfectons, les coupons et les ponçons dans notre atelier Bordelais. Notre spécificité, c’est que nous utilisons 100% de la bouteille de vin .

En effet le haut de la bouteille devient une lampe design à poser et le bas un verre à tapas.  Ainsi nous allons au bout de la démarche de l’upcycling. 

Nous avons de nombreux projets à venir afin de continuer à utiliser ces bouteilles de vin qui ne demandent qu’à continuer d’exister. 

Ce qu’il y a de bien dans l’upcycling c’est que notre seule limite c’est notre créativité….

Nos collections upcyclées …

Pin It on Pinterest

Share This