Mais ou était passé le “fabriqué en France”? Depuis plus d’une décennie, peu après la crise de 2008, la France a vu croitre considérablement le nombre d’entreprises créées par an. On en dénombre aujourd’hui plus de 2,3 millions ! Et 21 000 d’entre elles appartiennent à de grands groupes étrangers (soit seulement 1%). Cependant ces entreprises engagent à elles seules près de 2,2 millions de salariés. Ce qui représente 17% des salariés en France. De plus, elles génèrent près de 17% de la valeur ajoutée en France (environ 28 Milliards d’euro). On comprend donc vite qu’elles ont un fort impact sur nos consommations quotidiennes.

Peu à peu, le Français a mis de côté le “fabriqué en France”. Et cela pour bien des secteurs: le textile, la construction et j’en passe. D’ailleurs, qui n’a jamais acheté chez Zara, Apple ou encore Ikea?

Cependant le Made In France, n’a jamais vraiment disparu. Il était toujours là. Et rassurez-vous, nous continuons d’en consommer. Mais s’appelait-il made In France et ressemblait-il au Made In France que nous connaissons aujourd’hui ?

Nous rembobinons pour mieux comprendre … le fabriqué en France

Une valeur forte forgée par l’histoire Française : “se mettre à son compte “. Oui, nous parlons d’entreprenariat, un pilier de l’hexagone. En comparaison à sa taille, la France a toujours eu une forte culture entrepreneuriale. Avec notamment des créations d’entreprises innovantes et compétitives. Cette valeur est très fortement liée à une autre notion, celle de la hiérarchie sociale. Notion qui depuis des siècles régit consciemment ou inconsciemment l’hexagone. En effet, au XXème siècle, se lancer dans l’entreprenariat était signe d’une montée dans la hiérarchie sociale (à condition de réussir). Mais pour d’autres, avec une ‘’force hiérarchique’’ déjà bien établi, cela ne les a pas empêché pour autant de remiser leur carrière dans la création d’entreprise. Alors vous me direz, pourquoi parlons-nous d’entreprenariat ?

Eh bien, cela comme vous le comprendrez ne date pas d’aujourd’hui. Et il faut savoir que cet élan entrepreneurial à surtout porter ces fruits pendant le XXème siècle. On y voit naitre toutes les plus grosses enseignes que nous connaissons aujourd’hui. Qu’elles soient Françaises ou non, de nos jours elles font partie de notre quotidien de consommateur. Des enseignes françaises : Louis Vuitton, L’Oréal, Danone, Axa, Hennessy. Mais aussi étrangères : Google, Apple, Dyson, Ikea, Coca Cola, Audi.

Nous parlons de Multinationales Française et Étrangères

Tout d’abord, parlons de ces multinationales françaises que nous connaissons tous. Malgré leurs origines françaises, elles n’ont cependant pas grand-chose issue de fabrication française. Et bien évidemment, il va de même pour les multinationales étrangères.
Cependant, à votre avis, quelle est la part de consommation en moyenne du Français, chez ces multinational ?
Environ 75%, c’est-à-dire, pour mieux comprendre, lorsque vous consommez, peu importe les produits (alimentaire, vêtements, meubles … etc.), 7 sur 10 sont issus de grand groupe.
Et même en sachant cela, il faut savoir que bon nombre d’entreprises indépendantes furent rachetées par des sociétés et groupes étrangères après la crise de 2008. On parle là des 3 autres produits que vous achetez.
L’objectif ici n’est pas de dénoncer ces multinationales, ni même de vous dire que ce que vous faites est mal. Mais il est important de bien comprendre pourquoi la ré-apparition du “fabriqué en France” fait autant parler d’elle.

Le fabriqué en France fait du bruit

Comme indiqué dans notre article sur le Made In France, est ce un simple effet de mode ? 

7 français sur 10 se disent prêt à payer plus chères pour un produit Fabriqué En France. De plus en plus de Français prennent conscience de l’impact de ses achats. Et pour cela, la ré-apparition du “fabriqué en France” arrive en force depuis maintenant plusieurs années. Cependant, il faut savoir qu’une grande partie des nouvelles entreprises sous contrôle étrangers ces dernières années sont arrivées peu après la crise de 2008. C’est pour cela qu’il est important aujourd’hui de nous recentrer localement, comme  chez Septembres. Achetons Français pour mieux respecter notre chez nous et la planète. Préservons notre patrimoine, notre savoir-faire et nos emplois.

Alors, convaincu ?

Pin It on Pinterest

Share This