En France, de nombreux cépages blancs et noirs existent. Chaque cépage a son histoire sur le sol français. Ils apportent chacun une particularité au vin. Ainsi, les cépages influent sur différentes caractéristiques du vin. 

Il existe plusieurs catégories de cépages, les blancs et les noirs. Les Noirs correspondent aux vins rouge et aux rosé et les blancs aux vins blancs. Nous allons commencer par les cépages noirs en rappelant leurs histoires ainsi que leurs principaux apports dans le vin. C’est pourquoi chez Septembres nous vous proposons un tour de France des cépages!

Les cépages noirs partie 1 :

Il existe au total 12 cépages noirs dans toute la France. Comme évoqué précédemment, chaque cépage apporte une spécificité au vin. Cet apport va nuancer légèrement ou de manière plus significative la saveur du vin. Chaque vin est unique, par son cépage mais aussi grâce à différents procédés, tel que les vendanges, le pressage, l’assemblage, la vinification dont nous parlerons ultérieurement.  

Le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc, le Merlot, le Pinot Noir, le Gamay, la Syrah, le Grenache, le Carignan, le Cinsault, le Poulsard, la Mondeuse et Le Mourvèdre sont les principaux cépages noirs dont je vais vous parler.

Le cépage Cabernet Sauvignon : 

Nous débutons par le Cabernet Sauvignon. C’est un cépage très connu et bien implanté dans la région bordelaise. C’est surtout le cépage le plus planté dans le monde. 

Vous serez surpris de savoir que ce cépage a été créé au 17ème siècle ! C’est à cette période que des vignerons français ont décidé de mélanger le Cabernet Franc au sauvignon blanc pour former ce nouveau cépage qui donne aux grands crus du médoc tous leurs caractères. Il a par ailleurs été développé en Californie, en Australie, au Chili, en Nouvelle Zélande et en Italie. Le croisement des deux cépages, va doter le Cabernet Sauvignon d’un développement de bourgeons tardifs. Permettant ainsi à la vigne d’être plus résistante aux gelées printanières. De plus cette association rend la peau du raisin plus résistante à la pluie. 

Le cabernet sauvignon à travers le monde.

Aujourd’hui on peut trouver le Cabernet Sauvignon sur plus de 300 000 hectares plantés dans le monde. Il est utilisé dans la production d’un très grand nombre de vins, dont certains sont les plus chers au monde. Ce cépage est tellement populaire, qu’en 1990 ; 100 000 hectares ont été planté dans le monde. Petite anecdote, aux Etats-Unis, le « Cabernet sauvignon Day » est fêté tous les 30 aout, pour célébrer ce cépage. 

Lorsque l’on déguste un vin chacun perçoit des arômes différents. Ces arômes sont liés à vos propres expériences gustatives. En effet, vous ne retrouverez pas les mêmes arômes que votre voisin.  Mais, selon les spécialistes, l’arôme le plus reconnu du Cabernet Sauvignon, est  l’arôme dit de « poivron vert ». Cet arôme est souvent relevé, lorsque le vin manque de maturité, ou dans le cas d’excès de rendement. Cependant lorsque le vin est plus mature, on relève également un arôme vanillé ainsi que des arômes de murs et cassis. Le Cabernet Sauvignon donne des vins puissants et tanniques.

Enfin, ce cépage peut être assemblé à du Merlot, du Petit Verdot voir à du cabernet Franc pour en accentuer les arômes. 

Le cépage Cabernet Franc :

Le Cabernet Franc, est également très bien implanté en région bordelaise. C’est l’un des cépages les plus anciens de la Gironde. En effet, il date du 1er siècle avant J-C ! Il est d’ailleurs très proche de deux autres cépages quasiment disparus aujourd’hui et qui lui ressemble énormément : Le morenoa et la txakoli noir. 

Outre dans le bordelais, ce cépage est principalement utilisé dans la vallée de la Loire ainsi que dans le sud-ouest. Dans cette région, il est majoritairement assemblé avec du Cabernet Sauvignon ainsi que du merlot. Enfin, il est présent dans de nombreuse autre région du monde. On le retrouve en Italie, en Espagne, en Yougoslavie, en Hongrie, en Roumanie. Mais également en Nouvelle-Zélande ainsi qu’aux Etats-Unis (Californie, états de New York et de Washington et en Virginie)

Les arômes du cabernet Franc.

Côté dégustation, le cabernet franc est souvent assimilé à des arômes de cassis, de violette, de framboise, mais aussi de tabac. Ces arômes sont dus à un terroir argilo-sableux ou de craie de tuffeau. D’autres terroirs peuvent également apporter une touche de « poivron » au vin. Par ailleurs, selon le terroir dans lequel se trouve le cépage , la robe du vin sera plus ou moins colorée que le Cabernet Sauvignon.
Finalement, le cabernet franc, permet de créer des vins équilibrés avec une acidité maitrisée et des tannins doux. 

Le Cépage Merlot : 

Le Merlot a été implanté en Gironde par les légions romaines. Mais on doit attendre le 18ème siècle pour voir apparaitre la démocratisation de ce cépage. Le siècle des lumières est en effet celui des découvertes œnologiques et chimique. Et dès le 19ème siècle le Merlot va conquérir l’Europe. On le retrouve d’ailleurs en Espagne et en Suisse. Mais également dans plusieurs pays de l’Europe de l’Est : Croatie, Slovénie, Russie, Hongrie. Par ailleurs, le nom du cépage aurait été donné par l’oiseau, le merle particulièrement friand des grains de ses grappes. Et dans la langue occitane, le merlot signifie petit merle.  

Le merlot à travers le monde.

Aujourd’hui le Merlot occupe environ 266 000 hectares dans le monde, il est présent dans 37 pays. En plus de le trouver en Europe, on le retrouve aussi en Argentine, au Chili, en Californie et en Australie. A noter que ce Cépage emblématique de la rive droite bordelaise, commence à être remplacé par le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc, notamment à cause du réchauffement climatique. En effet la peau du Merlot n’étant pas suffisamment épaisse, ce cépage reste très sensible aux fortes chaleurs. 

Selon les œnologues et les « nez », (métier dont le but est d’analyser l’odeur d’un produit et d’en évaluer la qualité), le merlot possède des arômes très variés. Et plus particulièrement des arômes de fruits comme la prune, la cerise noire, la framboise, la mûre ou encore le cassis. Et d’autres arômes comme la truffe, la violette, le réglisse et le chocolat sont également relevés. Par ailleurs, ce qui est intéressant avec le Merlot, c’est que les arômes dépendent du millésime. En effet les arômes seront différents selon que le millésime à été ensoleillé ou pluvieux. Enfin les différents terroirs et le type de météo vont donner des atouts au merlot. Rendant le vin onctueux, rond, charnu et ou opulent dans la texture.

Le cépage Pinot Noir : 

Selon les spécialistes, le Pinot noir était déjà cultivé avant l’arrivée des romains en Gaulle ! Mais ce cépage fut mentionné à l’écrit, seulement en 1375. Le Pinot noir est si ancien, qu’il serait le père de plusieurs cépages. En effet, le Chardonnay, l’Aligoté ou encore le Gamay lui seraient parenté. 

Le Pinot noir est aujourd’hui un cépage français mais aussi un cépage international. En France on le retrouve en Champagne, en Alsace et dans la Vallée de la Loire. C’est également le cépage majoritaire et emblématique de la Bourgogne. On le retrouve également en Europe ; notamment en Allemagne, Italie, Espagne et dans le sud de l’Europe. Ainsi que dans le reste du monde que ce soit en Nouvelle Zélande, Afrique du Sud ou encore en Australie. A noter qu’aux Etats Unis sa la production s’élève à presque 30 000 hectares, soit autant qu’en bourgogne. 

Les caractéristiques du Pinot Noir.

Concernant le pinot noir, la maturité du vin va faire ressortir des arômes et odeurs différentes. Lorsque le vin est jeune, des arômes de cerises, mûre, groseille, fraise, framboise, pivoine et parfois d’épices peuvent être ressentis. Mais lorsqu’il sera plus mature, l’oxydation le fera évoluer sur des touches de sous-bois et de champignons. De plus des notes de cuir et parfois même un arôme d’animal agréable pourront être senti. Généralement le Pinot noir donne des vins racés, très peu colorés, peu tanniques, rendant le vin accessible à tous les palais. Par ailleurs les bouteilles peuvent être conservées 10 ans. Avec l’âge le vin devient fragile. Pour le boire, il est conseillé de le laisser respirer 1 à 2 heures. Pour déguster ce vin, la patience est d’or.

Le cépage Gamay : 

Le Gamay est un cépage bourguignon existant depuis le 14ème siècle. Pour la petite histoire, Philippe le Hardi Duc de Bourgogne ordonna l’arrachage des pieds de Gamay en 1395.  Selon lui les vins de Gamay ternissaient la réputation des vins de Bourgogne. C’est pourquoi aujourd’hui on le retrouve en France exclusivement dans le Beaujolais. 

Aujourd’hui, 60% de la production mondiale de Gamay est réalisées en France. Ce qui représente 36 000 hectares dont 22 000 proviennent de la région du Beaujolais. A l’international on le retrouve, en Espagne, au Portugal, en Europe de l’est. Mais aussi aux Etats unis et en Nouvelle Zélande. 

Les arômes du cépage Gamay

Le Gamay donne au vin des arômes très fruités avec des notes de fraise et de framboise. Mais aussi des notes florales. Généralement les vins de Gamay peuvent être gardé plus de 5 ans et se structurent autour de tannins ronds.

Le cépage de la Syrah : 

Après de nombreuses années de recherches, la Syrah serait d’origine française. La Syrah serait issue d’un mélange entre le cépage Mondeuse blanche et la Dureza. Leur provenance viendrait de la Côte du Rhône. Ces cépages auraient été plantés par les Grecs il y a 2 600 ans ! L’histoire de la Syrah est complexe. C’est pourquoi de nombreux synonymes sont répertoriés. Comme par exemple Sirac, Candive, Entourenein noir, Hignin noir, Sérine, Balsamina, Hermitage, Shiraz, Marsanne noire. 

La Syrah compte parmi les six cépages les plus utilisés dans le monde. En effet, on le retrouve en Australie, aux Etats-Unis, en Argentine, en Afrique du Sud et au Brésil. Mais aussi En Italie et en Suisse.
Aujourd’hui 70 000 hectares de Syrah sont plantés en France, dont 43 000 dans l’appellation Languedoc-Roussillon. 

La Syrah donne des vins très colorés, très aromatiques, avec beaucoup de puissance. Les arômes de la Syrah, s’exprime autour de notes épicées tel que le poivre. Par ailleurs, de la violette, du pruneau et des odeurs de cuir peuvent aussi être également relevés. La Syrah est un cépage qui peut-être capricieux. En effet, à l’ouverture il arrive que les arômes se montrent désagréables. C’est pourquoi je vous conseille de mettre ce vin en carafe et de le laisser respirer au moins une demie heures

La suite au prochain épisode…

Les informations relatives à d’autres cépages français seront bientôt à votre disposition. Dans l’intervalle, n’hésitez pas à  profiter des articles disponibles sur le blog. Soyez patients ! A très vite !

Pin It on Pinterest

Share This